Bac pro Maintenance des véhicules option B véhicules de transport routier

Le titulaire du bac pro maintenance de véhicules transport routier est amené à exercer son activité de service dans tous les domaines de la maintenance de véhicules c'est-à-dire:dans les réseaux de constructeurs
· dans les garages qui traitent les véhicules toutes marques
· dans les services de maintenance des entreprises de transport, de location de matériel
· dans les services de maintenance des flottes de véhicules
· dans les entreprises de services rapides spécifiques aux véhicules
L'action du titulaire bac pro maintenance de véhicules transport routier est organisée et réalisée dans le cadre d'une démarche de maintenance et de services. Elle implique un comportement de qualité, tant dans le travail d'équipe que dans la relation avec la hiérarchie.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Le titulaire du bac pro maintenance de véhicules transport routier intervient en atelier sur des véhicule de toutes marques et doit être capable de :

accueillir le conducteur et écouter sa demande

organiser son poste de travail en respectant les règles de sécurité

assurer les opérations de révision et demaintenance périodiques des véhicules

diagnostiquer les pannes simples, identifier les règles nécessaires à l’intervention, s’approvisionner en pièces de rechange, réparer ou le cas échéant remplacer les éléments défectueux

renseigner les fiches techniques d’intervention et fournir les éléments nécessaires à la facturation

rendre compte à l’entreprise et au client de l’intervention réalisée sur le véhicule

pose d’équipements spécifiques (hayons / groupes hydrauliques…)

réalisation ponctuelle d’aménagements spécifiques (incluant les techniques de soudage et d’assemblage)

Parole aux enseignants :

La maintenance des véhicules transport routier est l'un des rares secteurs où l'activité professionnelle reste importante, le chômage ne touche que très peu notre domaine.
Le mécanicien Poids lourds se doit d'être un technicien hautement qualifié, tant sur les systèmes électrique, électronique, hydraulique et pneumatique.
Ce métier peut s'exercer dans des entreprises de transports, sociétés industrielles, commerciales et agricoles, mais également dans un garage, chez un concessionnaire, chez un constructeur de poids lourds, d'autocars ou d'autobus, chez un loueur de véhicules industriels.
Il doit également être autonome pour effectuer des dépannages à l'extérieur du garage. La confiance qui existe entre le mécanicien et le client reste spécifique au métier car un camion et en premier lieu un outil de travail.

Parole aux élèves :

- Pour ceux qui aiment la mécanique, cela leur sera bénéfique car il leur apportera un esprit de réflexion personnel et développé. On a besoin d'être bien renseigné sur les systèmes pour effectuer un bon diagnostic sur les pannes.

- Moi, çà fait 4 ans que je suis rentré dans la section au hasard et je suis resté, car ce métier est très intéressant. On apprend pas mal de choses et j'ai pus effectuer pas mal d'opérations pendant mes périodes de stages.

- La maintenance des VTR m'a permis de pouvoir réparer ma propre voiture. Ce métier permet de trouver un travail après les études et en plus le salaire y est pas mal, car les bons mécaniciens poids lourds sont recherchés dans les garages. Les camions sont à la pointe des nouvelles technologies du point de vue des performances et de la sécurité. Pour faire ce métier, il ne faut tout de même pas avoir peur de se salir.